Le Grand Cul de Sac Marin

Grand Cul-de-Sac-Marin

Il y a beaucoup de choses à voir, à visiter et à découvrir en Guadeloupe. Il en est une qui fait partie des incontournables :

Le Grand Cul-de-Sac Marin

Outre la taille surdimensionnée de ce lagon, tous les visiteurs de la Guadeloupe prennent du plaisir à découvrir cette réserve extraordinaire avec une biodiversité que de rares lieux sont en mesure de présenter.

Quelque soit le lieu de votre résidence en Guadeloupe et il faut dire qu’il y a un choix important de logements de vacances en Guadeloupe, on vous conseillera et vous voudrez venir découvrir le Grand Cul de Sac Marin.

Alors la première question que vous vous poserez sera :

Comment découvrir le Grand Cul-de-Sac Marin ?

Il y a de nombreuses compagnies qui proposent la visite du Grand Cul de Sac, des ilets et de la mangrove. Chacune a sa spécificité et tous vont vous permettre d’admirer la faune et la flore existantes dans le lagon.

Pour ce qui nous concerne, nous avons choisi de rendre notre découverte aussi culturelle que ludique. Pour cela nous avons choisi de suivre les professionnels de Blue Lagoon.
Inutile de vous dire que nous avons été ravis de notre sortie.

Quoi découvrir dans le Grand Cul-de-Sac Marin ?

Nous avons commencé par la découverte de la Mangrove et sa forêt de Palétuviers. Notre guide, Gérald, nous a tout expliqué de façon très professionnelle, ludique et simple.

Palétuvierpaletuviers

 

 

 

 

 

 

Après nous avoir fait découvrir la mangrove avec ses habitants et sa grande utilité, il nous a conduit, ou plutôt piloté, vers la visite de la rivière Moustique. Un peu d’histoire de la Guadeloupe et de l’esclavage et retour vers le lagon.

Rivière Moustique

Oui la Guadeloupe a connu l’horreur de l’esclavage. C’est là dans la mangrove et dans la rivière que notre guide nous explique comment les esclave essayaient de fuir en s’enfonçant sous les arbres et entre les racines de palétuviers et comment les chiens perdaient quelques fois leurs traces.
C’est au pied d’un arbre à « palabre » ou « arbre des pendus » qu’il nous explique comment les esclaves étaient punis.

Alors, comme pour nous ramener à l’époque actuelle le bateau fait demi-tour et revient dans ce magnifique lagon qu’est le Grand Cul-de-Sac Marin.

Nous nous dirigeons vers la barrière de corail pour y découvrir la faune et la flore sauvage.

Oursin Diadème

 

Notre guide nous montre un magnifique oursin noir, l’oursin diadème. Impressionnant ! Des épines ou aiguilles  majestueuses et si dangereuses.

 

 

 

Nous finirons l’escapade dans cet endroit magique situé au centre de la Guadeloupe par un verre de l’amitié. Ici, dans les Antilles l’amitié est scellée autour d’un planteur.
Et pour bien faire les choses, notre hôte nous a transporté jusqu’à son « bureau » . Je voudrais bien le même !!!

Cabane de pêcheur

 

Planté au milieu de nulle part se trouve une vielle cabane de pêcheur.  Aujourd’hui elle est aménagée pour accueillir les touristes de passage dans le Grand Cul de Sac. Certains mangent, d’autres trinquent mais tous ont les pieds dans l’eau.

 

Nous sommes au milieu du lagon, rien à droite, rien à gauche, rien devant et rien derrière. C’est là que nous comprenons que la nature est merveilleuse. Durant toute la balade, Gérald, notre guide, nous a présenté les beautés de ce lagon. La mangrove, la rivière Moustique, la barrière de corail et ses habitants et c’est là, au milieu de nulle part que nous découvrons la splendeur de ce lagon fabuleux.

Banc de sable

Alors faites comme nous, offrez-vous une journée de bonheur.

Que vous ayez choisi un séjour  avec un logement de vacances en Guadeloupe sur Grande Terre ou que ce logement soit sur Basse Terre, n’hésitez pas ,

Visitez le grand Cul de Sac marin.

© Ti-Soleil Gite Ti-Soleil Guadeloupe

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.